Darktrace renforce la sécurité des entreprises, au bureau et en tiers lieux, grâce à des innovations en matière d’IA

La version 5 de Darktrace Immune System redéfinit la sécurité des entreprises

Cambridge, Royaume-Uni
lundi 14 septembre 2020

Darktrace, le leader mondial de la cybersécurité augmentée grâce à l’Intelligence Artificielle a lancé aujourd’hui la version 5 de son outil de défense et d’auto-apprentissage, Darktrace Immune System, permettant aux équipes de sécurité de faire face aux défis présentés par les nouvelles méthodes de travail, plus dynamiques.

Darktrace est pionnier de l’utilisation du machine learning pour analyser les habitudes de travail, et réagir de manière autonome lorsque des changements de comportement des salariés induisent des risques pour l’intégrité de l’entreprise. Darktrace Immune System Version 5 étend désormais la protection contre les menaces internes, les fuites de données et les cyber-attaques dans les bureaux ou en télétravail et, avec des capteurs légers et des intégrations en un clic pour fournir une vue d’ensemble.

Alors que les dirigeants doivent concilier maintien de l’activité et anticipations des risques cyber, les entreprises accélèrent leurs investissements dans la transformation numérique pour développer des modèles qui utilisent une interface dans le cloud. C’est pourquoi, la version 5 de Darktrace Immune System assure la sécurité à la fois depuis le cloud et pour le cloud, en intégrant la nouveauté “Autonomous Response” pour les applications SaaS, comme Microsoft 365.

La transformation numérique permet davantage d’automatisation, d’intégration et d’intelligence artificielle pour simplifier les processus, afin d’étendre les investissements existants et renforcer la mission des équipes. L’une des avancées les plus significatives dans ces domaines est le Cyber AI Analyst de Darktrace, qui imite les meilleurs analystes du monde afin de prioriser, et de tracer les menaces les plus importantes. Les enquêtes peuvent désormais être lancées sur menaces identifiées par des personnes, ou des outils. Les incidents peuvent également être introduits dans les SIEM, les SOAR ou les systèmes de billetterie.

Parmi les nombreuses innovations de la version 5 du système immunitaire de Darktrace, on peut citer :

  • Une visibilité étendue : de nouveaux « capteurs clients » assurent la protection d’Enterprise Immune System aux télétravailleurs, et les clients connectés ou non au VPN

  • La réponse autonome pour le SaaS : Darktrace Antigena peut désormais agir pour stopper les menaces émergentes dans Microsoft 365 et Zoom

  • Une mise à jour du Cyber AI Analyst : les enquêtes et les rapports automatisés sur les menaces peuvent désormais être produits pour les environnements cloud, SaaS et industriels, déclenchés à la demande par des humains et des outils de sécurité tiers

  • Une console SaaS dédiée : nouvelle visualisation intuitive des menaces en mode SaaS, parfaitement harmonisée avec les autres vues de l’interface

  • Nouvelles intégrations en un clic : plus facile à intégrer avec une série d’outils de sécurité tiers supplémentaires pour la télémétrie, le workflow SOC et les intégrations de réponse autonome active

  • Livraison compatible avec le cloud : les options de livraison flexibles de Darktrace comprennent des déploiements 100% hébergés sur le cloud, les marketplace d’Amazon Web Service ou son QuickStart

« Apprendre quel est le comportement normal d’un réseau pour identifier les attaques et les vulnérabilités dès les premières étapes n’a jamais été aussi pertinent », déclare Eloy Avila, directeur technique de Darktrace. « Les innovations, tels que les capteurs clients, la livraison pour le cloud et les intégrations en un clic, étendent le système immunitaire Darktrace pour détecter, traquer et répondre aux menaces partout, afin protéger les entreprises et leurs collaborateurs. »

À propos de Darktrace

Darktrace est leader mondial de l’IA pour la cyberdéfense et le créateur de la technologie de Réponse Autonome.

Son IA auto-apprenante reproduit le système immunitaire humain et est utilisée par plus de 4 000 organisations afin de se protéger contre les menaces qui pèsent sur les e-mails, le cloud, l’IoT, ou encore les réseaux bureautiques et industriels. Cela inclut la menace interne, l’espionnage industriel, la compromission d’IoT, les vulnérabilités zero-day, la fuite de données, les risques liés à la chaîne logistique ou encore les vulnérabilités d’infrastructure sur le long-terme.

Darktrace compte plus de 1 300 employés et 44 bureaux dans le monde, et son double siège social est présent à San Francisco et Cambridge (Royaume-Uni). Toutes les 3 secondes, l’IA de Darktrace riposte contre une cybermenace, l’empêchant de provoquer des dégâts.