Un an après WannaCry, Darktrace Antigena bloque de façon autonome sept menaces par minute

L’IA de Darktrace repousse les menaces rapides et sophistiquées, notamment les ransomwares, en deux secondes seulement

Paris
mercredi 9 mai 2018

Darktrace, le leader mondial de la technologie d’IA pour la cyberdéfense, annonce aujourd’hui que Darktrace Antigena repousse de façon autonome les menaces rapides et sophistiquées, y compris les ransomwares, dans plus de 200 organisations.

Un an après WannaCry - le ransomware qui a causé des ravages dans les organisations du monde entier - ce type de cyberattaque reste une préoccupation majeure pour les équipes de sécurité. Renforçant les défenses existantes, Darktrace Antigena répond de façon autonome aux attaques trop rapides pour être arrêtées par une intervention humaine. Agissant comme un anticorps numérique, cette technologie adopte une action extrêmement ciblée. Elle peut ainsi contribuer à ralentir voire arrêter une connexion ou un appareil corrompu, sans aucune incidence sur l’activité normale de l’entreprise.

Un an après son lancement, Darktrace Antigena :

  • Défend plus de 200 organisations
  • Répond dans les 2 secondes aux premiers signes de menace
  • Bloque 7 menaces par minute
  • Économise en moyenne 10 heures par semaine à chaque analyste de sécurité

« Après les perturbations causées l’an dernier par WannaCry, nous avons choisi la technologie d’IA pour la cyberdéfense de Darktrace afin de défendre notre réseau, a déclaré Craig York, directeur informatique associé au NHS Trust de Millton Keynes. Je suis convaincu que, grâce à Darktrace, nous serons mieux armés pour contrer une autre cyberattaque de cette ampleur à l’encontre du NHS. La reponse autonome est l’avenir pour defendre contre les menaces rapides et imprévisibles, avant qu’elles ne causent des dommages. »

« Darktrace Antigena est un outil très puissant, a déclaré Tom Johnson, directeur informatique de Penn Highlands Healthcare. Lorsque nous avons déployé Darktrace, ce dernier a identifié des dizaines de malwares dont nous ne soupçonnions pas l’existence sur certains équipements. Je suis beaucoup plus serein aujourd'hui car je sais que nous disposons de ces outils d’IA opérationnels et qu’ils sont programmés pour protéger notre organisation ainsi que les dossiers de nos patients. »

« Gérer manuellement le volume de données défendu par Darktrace correspondrait à faire travailler une équipe de cinquante à soixante professionnels en sécurité informatique. Par ailleurs, la vitesse et la précision avec laquelle Darktrace identifie une activité réellement dangereuse est largement au-dessus des capacités humaines », a déclaré Richard Jenkins, responsable de la gestion des risques de l'information, de la cybersécurité et de la gouvernance au Baccalauréat International.

A propos de Darktrace

Darktrace est le leader mondial de la technologie d’IA pour la cyberdéfense. Créé par des mathématiciens, l’Enterprise Immune System utilise des algorithmes d’intelligence artificielle pour détecter et lutter contre les cybermenaces dans tout type de réseau, y compris les environnements physiques, virtuels et cloud, aussi bien pour l’IoT (internet des objets) que pour les systèmes de contrôle industriels. La technologie est auto-apprennante et ne nécessite aucune configuration préalable, identifiant les menaces en temps réel, y compris les « zero-days », les menaces internes, et les attaquants silencieux et furtifs. Darktrace a un double siège social à San Francisco et à Cambridge (Royaume-Uni), et possède aujourd’hui plus que 30 bureaux dans le monde.