Darktrace cyber AI différencie les vrais courriels des « contrefaçons numériques » là où les humains ne peuvent pas

Détournement de compte, usurpation d’e-mails et attaques ciblées arrêtées

Cambridge, Royaume-Uni
mercredi 8 janvier 2020

Darktrace, le leader mondial de la cyber-intelligence artificielle, a annoncé aujourd’hui qu’à la demande de ses clients, sa plate-forme s’étend et couvre d’autres systèmes de messagerie, notamment G Suite et Microsoft Exchange. Antigena Email, lancé en février 2019 pour Office 365, s’est avéré une puissante défense contre une grande variété de « contrefaçons numériques » ainsi que contre le piratage de compte, l’usurpation d’e-mail et les attaques par e-mail ciblées.

Aujourd’hui, 94% des cybermenaces proviennent de la boîte de réception. Les « attaques par usurpation d’identité » sont en augmentation, car l’IA est de plus en plus utilisée pour générer automatiquement des e-mails de spear-phishing, ou des « contrefaçons numériques » qui imitent de manière experte le style d’écriture de contacts et collègues de confiance. Les humains ne peuvent plus distinguer le vrai du faux par eux-mêmes — en conséquence, l’intelligence artificielle est de plus en plus déployée pour lutter contre ces menaces avancées.

L’IA de Darktrace comprend de manière évolutive le comportement normal des utilisateurs dans l’infrastructure numérique diversifiée d’une entreprise. Elle combine les modèles de réseau et le comportement de navigation des utilisateurs avec les communications par courrier électronique et les informations d’identité pour chaque individu d’une organisation.

Armée de cette riche connaissance, la solution Antigena riposte rapidement et précisément contre les menaces basées sur les e-mails qui contournent les outils analysant uniquement le trafic e-mails. Il s’agit notamment d’attaques de la chaîne d’approvisionnement, de comptes détournés, d’attaques par IA et d’autres formes avancées d’attaques ciblées. À une époque où des milliers de documents peuvent être chiffrés en quelques minutes, Antigena prend des mesures en quelques secondes et arrête les cybermenaces avant que des dommages ne soient causés.

« L’IA de Darktrace traite le défi de la sécurité des e-mails d’une manière qui va bien au-delà de la formation de base en matière de sécurité pour les employés », a commenté Ian Golding, directeur informatique par intérim au London Natural History Museum. « L’IA est toujours active, elle ne prend pas de pause et est donc efficace 24h/24 et 7j/7. Antigena Email est un grand gagnant dans la capture de courriels frauduleux avant qu’ils ne parviennent à la boîte de réception, offrant aux équipes cyber et aux employés la continuité d’un travail sans interruption. »

« Sans l’intelligence artificielle, nous n’aurions jamais été en mesure de repérer les attaques par e-mail ciblées et bien documentées qui menacent notre organisation au quotidien », a commenté Mike Proudlock, directeur informatique du Royal College of Surgeons. « Une nouvelle ère dans la cyberdéfense ne fait que commencer, et l’effet de l’IA sur ce champ de bataille s’avère déjà fondamental. »

« Jusqu’à présent, la sécurité des e-mails était la pièce non résolue du puzzle de la sécurité », a commenté Mariana Pereira, directrice des produits de sécurité E-mails chez Darktrace. « Les attaquants deviennent plus intelligents et utilisent l’IA pour générer des « contrefaçons numériques » qui seront capables d’exploser à travers les chaînes d’approvisionnement. Les défenseurs doivent donc de toute urgence protéger leurs dirigeants, leurs équipes financières et leurs employés en général. Darktrace analyse de manière unique toutes les données disponibles sur le cloud, les e-mails et le réseau pour arrêter ces attaques ciblées avant qu’elles ne causent le moindre dégât. »

À propos de Darktrace

Darktrace est leader mondial de l’IA pour la cyberdéfense et le créateur de la technologie de Réponse Autonome.

Son IA auto-apprenante reproduit le système immunitaire humain et est utilisée par plus de 3000 organisations afin de se protéger contre les menaces qui pèsent sur les emails, le cloud, l’IoT, ou encore les réseaux bureautiques et industriels. Cela inclut la menace interne, l’espionnage industriel, la compromission d’IoT, les vulnérabilités zero-day, la fuite de données, les risques liés à la chaîne logistique ou encore les vulnérabilités d’infrastructure sur le long-terme.

Darktrace compte plus de 1000 employés et 44 bureaux dans le monde, et son double siège social est présent à San Francisco et Cambridge, Royaume-Uni. Toutes les 3 secondes, l’IA de Darktrace riposte contre une cybermenace, l’empêchant de provoquer des dégâts.